Bonjour à tous !

Aujourd‘hui c’est vendredi, jour du rendez-vous « Vendredi lecture ».

Pour vous rappeler le concept : Vendredi lecture est un rendez-vous hebdomadaire où l’on doit prendre sa lecture en cours, la partager en rajoutant la quatrième de couverture, les informations importantes, les premières lignes du livre en question et un lien vers sa page Babelio. Je rajouterai également un lien vers sa page Livraddict.

J’ai repris l’idée à Les livres de Roses qui l’a repris à Ombrebones qui a elle même repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

Comme pour le premier tome je trouve ce livre absolument magnifique ! Pour l’instant je n’ai lu qu’un chapitre mais je me régale déjà. J’adore l’univers de ce livre. Je suis très content de retrouver les personnages qui m’avaient tant plu dans le tome 1 (surtout Lila).

auteur : V.E.Schwab

éditeur : Lumen

pages : 638

parution : 2018

thèmes : fantasy

Liens :

Quatrième de couverture :

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur… 

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui. 

Quatre mois ont passé depuis que la pierre noire est tombée entre les mains de Kell, depuis que le corps de Holland a été envoyé dans le Londres noir en compagnie du talisman maléfique. Lilah est partie. Sans mot dire, au bout de trois jours d’épreuves inimaginables, elle a laissé là Kell, sur un quai du Londres rouge, pour partir explorer le monde. Inquiet, le jeune homme affronte des nuits sans repos : assailli de rêves menaçants, il ne se réveille que pour penser à elle. La capitale bouillonne de fièvre car dans quelques jours commencent les Jeux des éléments, une compétition qui réunit les meilleurs magiciens de trois royaumes voisins, souvent en guerre par le passé. En prévision de l’événement, un navire à la réputation légendaire se rapproche de la cité, ramenant de vieux amis à terre… 

Les premières lignes :

Delilah Bard avait un don de s’attirer des ennuis. Mieux valait aller au-devant d’eux que se laisser surprendre – voilà ce qu’elle avait toujours penser. Mais ce jour-là, à la dérive sur l’océan dans un canot à deux places dépourvu de rames, sans la moindre terre à l’horizon, avec pour unique ressource la corde qui lui liait les poignets, elle commençait un peu à en douter.

Et vous, que lisez-vous aujourd’hui ?

%d blogueurs aiment cette page :