Bonjour à tous !

Aujourd‘hui c’est vendredi, jour du rendez-vous « Vendredi lecture ».

Pour vous rappeler le concept : Vendredi lecture est un rendez-vous hebdomadaire où l’on doit prendre sa lecture en cours, la partager en rajoutant la quatrième de couverture, les informations importantes, les premières lignes du livre en question et un lien vers sa page Babelio. Je rajouterai également un lien vers sa page Livraddict.

J’ai repris l’idée à Les livres de Roses qui l’a repris à Ombrebones qui a elle même repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

je viens à peine de le commencer, je ne peux donc pas vous en parler.

auteur : Andrée Chedid

éditeur : Étonnants classiques

pages : 158

parution : 2000

thèmes : classique, tragédie, romance

Liens :

Quatrième de couverture :

Dans la rue déserte d’une ville ravagée par la guerre, Marie s’effondre, touchée par une balle alors qu’elle s’apprêtait à rejoindre Steph. Leurs retrouvailles devaient sceller leur réconciliation et l’aveu d’un amour partagé. Luttant contre la mort, la jeune femme ne désire plus qu’une chose : transmettre un message à Steph pour lui dire qu’elle venait et qu’elle l’aime. D’une écriture sèche et brûlante, Andrée Chedid raconte l’agonie de Marie et scande l’absurdité de la guerre, qui meurtrit les corps et sépare les amants.

Les premières lignes :

Tandis qu’elle avançait à grands pas la jeune femme sentit soudain, dans le dos, le point d’impact de la balle. Un mal cuisant, aigu, bref

Il lui fallait à tout prix arriver à l’heure dite. La rue était déserte. Elle continua sa marche, comme si rien ne s’était passé…

Et vous, que lisez-vous aujourd’hui ?

%d blogueurs aiment cette page :