Bonjour à tous !

Aujourd‘hui c’est vendredi, jour du rendez-vous « Vendredi lecture ».

Pour vous rappeler le concept : Vendredi lecture est un rendez-vous hebdomadaire où l’on doit prendre sa lecture en cours, la partager en rajoutant la quatrième de couverture, les informations importantes, les premières lignes du livre en question et un lien vers sa page Babelio. Je rajouterai également un lien vers sa page Livraddict.

J’ai repris l’idée à Les livres de Roses qui l’a repris à Ombrebones qui a elle même repris le concept du site VendrediLecture et du #VendrediLecture sur Twitter.

En ce moment je lis tome 2 de Roslend, Il ne me reste plus que quelques pages à lire. Il est aussi bien voir mieux que le tome 1 . Les personnages sont vraiment attachants, j’apprends beaucoup de choses sur la seconde guerre mondiale. Une série à lire !

auteur : Nathalie Somers

éditeur : Didier Jeunesse

pages : 384

parution : 2017

thèmes : Fantastique, Histoire

Liens :

Quatrième de couverture :

1942. Deux ans après ses exploits à Londres, Lucan est envoyé à Stalingrad. Sa nouvelle mission : empêcher la ville de tomber aux mains des Allemands en menant la bataille à Trisanglad, dans l’Alter Monde.
Heureusement, la pétillante Catriona l’accompagne pour veiller sur lui.
De retour dans l’autre monde, Lucan compte bien lever le voile sur sa véritable identité. Mais un personnage aux sombres desseins est prêt à tout pour l’en empêcher…

L’aventure continue dans un monde plein de dangers, entre combats épiques et sentiments naissants. Poursuivez l’aventure de Roslend pour une plongée époustouflante au coeur de la Seconde Guerre mondiale.

Les premières lignes :

Pour Rokaïa et ses consœurs amazines, la journée avait été longue. Pour beaucoup d’autres, elle avait surtout été la dernière. À plusieurs reprise, le petit village battu par les vents avait repoussé avec vaillance les assauts féroces des guerrières. La surprise des attaquantes n’avait eu d’égal que leur colère. Cette escouade de femmes surentraînées et impitoyable avait la réputation d’anéantir en une seule charge un bataillon de militaires chevronnés. De nombreux soldats trisans auraient pu confirmer ces dires s’ils avaient été encore en vie pour témoigner.

Et vous, que lisez-vous aujourd’hui ?

%d blogueurs aiment cette page :