auteur : Gabriel katz

   éditeur : Scrinéo

   pages : 400

   parution : 2012

   thèmes : Fantasy, medieval

 Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot   pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. 

Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire. 

De quoi ça parle :

Nils, Karib et Olen se réveillent sans aucun souvenir au milieu des montagnes. À peine debout, de terribles guerriers les attaquent. Ces trois camarades se font alors traquer à travers le pays sans même en connaître la raison. La seule chose qu’ils savent : se faire attraper signerait leur mort. Pourchassés par un pays entier, nos trois compères vont devoir redoubler d’ingéniosité pour se fondre dans la masse et fuir leurs terribles agresseurs.

Comment ça nous est raconté :

Gabriel Katz a une belle plume, son style est prenant et plein d’humour. Le lecteur retrouve dans ses personnages son ironie habituelle. Ce premier tome est assez introductif. L’auteur met en place son univers et ses personnages. Gabriel Katz nous dépeint un monde à la Game of Thrones : médiéval, sombre et rempli de violence.

« Ils ne m’échapperont pas longtemps, fit le Pirate, ignorant le sarcasme. Je les ai traqués, j’ai trouvé le village où ils se terraient. Et pourtant, je peux vous dire qu’ils étaient enterrés au fin fond de nulle part! Nous les avons manqués de quelques heures, peut-être même de quelques minutes. Ils n’iront pas loin, je connais le pays comme ma poche.
– Tu as de grandes poches, mercenaire. Trois semaines pour retrouver leur trace dans un pays qui se traverse en une journée de cheval… 
»

Ce que j’en pense :

Ce premier tome du puits des mémoires a été un gros coup de cœur. J’avais peur qu’après avoir dit tant de bien de Gabriel Katz avec sa série Aeternia je sois déçu par ses autres romans. Mais non, il arrive toujours à me surprendre. Trois coups de cœurs pour trois livres lus du même auteur, c’est un sans faute. Gabriel Katz fait définitivement parti de mes auteurs favoris !

Les trois protagonistes m’ont tous plu. Un véritable lien d’amitié les lie. Ils font parfois des actes irresponsables ce qui les rend d’autant plus drôles ! Suivre trois personnages différents est très intéressant, cela diversifie les points de vue et les personnalités.

Cela fait du bien de voir un roman de fantasy sortir des sentiers battus. Ce livre est prenant et bourré d’actions malgré qu’il soit assez introductif. L’intrigue est palpitante et captivante. J’ai apprécié retrouver l’univers riche et complet d’Aeternia. La fin du roman suscite l’envie d’en savoir plus. Les prochains tomes promettent d’être différents et riches en rebondissements.

Le puits des mémoires a un potentiel considérable. J’ai passé de très bons moments lors de ma lecture. Je lirai bientôt le second tome.

« Cent paires de bottes transformèrent un pré en champs labouré, tandis qu’au loin les contours des chaumières de la Haie des sources se précisaient. La rosée sur l’herbe étincelait comme un miroir. Nils remarqua avec amusement qu’un escargot venait d’échapper par miracle au troupeau sauvage qui faisait gronder la terre. Lui-même avait fait un petit écart pour ne pas l’écraser, et derrière il n’y avait plus rien. »

Note :

  • orignalité 100%
  • personnages 100%
  • histoire 100%
  • écriture 100%

N’hésite pas à mettre un commentaire 😉

%d blogueurs aiment cette page :