ATTENTION: spoiler du tome 1

    auteur : Philip Pullman

    éditeur : Folio junior

    pages : 528

    parution : 1995

    thèmes : fantastique, aventure, steampunk

  Ayant franchi le pont entre les mondes édifié par            Lord  Asriel, son père, l’intrépide Lyra se retrouve          dans la cité de Cittàgazze, la ville au-delà de l’aurore, où des spectres mangeurs d’âmes rôdent dans les rues, où les lointains battements d’ailes des anges résonnent au-dessus d’une mystérieuse tour. Mais Lyra n’est pas sans allié. Car le jeune Will Parry, à la recherche de son père disparu depuis de longues années, a également pénétré dans cet étrange royaume par une porte magique. Ensemble, Lyra et Will vont entamer un périlleux voyage à travers les dimensions, et découvrir un secret mortel: un objet d’une puissance extraordinaire et dévastatrice. Mais à chaque étape de leur périple, ils se rapprocheront d’un danger plus funeste encore – et de l’incroyable vérité sur leur propre destinée…

Pour ma deuxième lecture du Cold Winter Challenge, je continue la merveilleuse série de Philip Pullman À la croisée des mondes avec le second tome: La tour des anges. Le premier tome m’avait grandement plu et celui-là n’a pas fait exception, je suis entièrement entré dans l’univers de Philip Pullman, j’ai voyagé et passé de bons moments.

Dans ce second tome, on suit Will, un jeune garçon cherchant son père disparu. Il rentre par mégarde dans un monde parallèle au sien appelé Cittàgaze où il y rencontre Lyra. De plus le lecteur suit les sorcières avec Serafina Pekkala et Ruta Skadi ou encore Lee Scoreby l’aéronaute (que j’apprécie tout particulièrement). La multitude de personnages permet de diversifier les points de vue et d’être à plusieurs endroits en même temps. Cela fait avancer l’histoire bien plus vite. Le récit est parsemé d’actions, cela donne du rythme à l’histoire et je ne me suis ennuyé à aucun moment. 

« Sœurs, dit Ruta Skadi, laissez-moi vous raconter ce qui est en train de se passer, et vous expliquer qui sont nos ennemis dans cette affaire. Car une guerre se prépare. J’ignore encore qui seront nos alliés, mais je sais qui nous devons combattre. Il s’agit du Magisterium, de l’Église.»

 

Je trouve dommage que l’on ne suive presque plus Lyra, l’héroïne principale. Elle ne fait quasiment plus rien seule, elle est sans cesse influencée par Will, perdant son indépendance que je chérissais tant dans le premier tome. Il prend l’ascendant sur elle. Malgré cela j’aime beaucoup Will, il fait preuve d’une certaine maturité et d’un grand courage. Dans ce tome-ci on ne voit plus du tout les ourses armées, les Gitans et surtout Iorek Byrnison. Je trouve cela dommage car ils apportaient beaucoup à l’histoire. J’espère cependant qu’ils seront présents dans le troisième tome. Heureusement de nouveaux personnages apparaissent, certains attachants d’autres non mais chacun a son importance. J’adore le Dr Malone, une scientifique étudiant la poussière et les particules élémentaires, elle comprend vite la situation et fait les bons choix.

L’univers de ce roman est très riche, l’auteur a énormément travaillé dessus. J’ai trouvé ce second tome bien plus mature que le premier. L’auteur s’appuie énormément sur les textes bibliques notamment la Genèse et les références sont nombreuses. Philip Pullman n’utilise pas le scénario basique faisant de Dieu (appelé l’Autorité dans le livre) le gentil, il renverse totalement l’ordre des choses. On découvre ainsi les anges, des êtres d’une extrême complexité qui ne sont pas comme dans les traditions, les agents de Dieu. Cette série est une grosse critique de l’Eglise et ses valeurs conservatrice.

Ce second tome m’a séduit en tout point, il introduit à la perfection le dernier tome qui, je le sens, réserve des surprises. La fin de ce second est très rythmée, en l’espace de quelques pages l’auteur renverse la situation nous laissant perturbés et avides de connaître la suite.

  • orignalité 100%
  • personnages 85%
  • histoire 95%
  • écriture 90%
  • suspence 95%

 

Voici un article très intéressent sur les inspiration du livre, attention cependant aux SPOILER :

cliquez ici

%d blogueurs aiment cette page :